CYRIL

Nom :
CYRIL
Hervé
N° de Balise Argos :
146581
N° de Bague :
GY150170Cyril
Site de capture :
CHIZÉ (79)
Date de pose :
28/05/2015
Heure de pose :
15:30
Poids :
150 g
Longueur aile pliée :
183 mm
Sexe :
M

CYCLE 2015-2016 (trajet vert clair):

De tous les oiseaux équipés, Cyril est celui qui a quitté son lieu de reproduction le plus tardivement: il quitte la forêt de Chizé le 12 septembre. Il ne s’arrête pas de manière significative en Espagne puisque dès le 16 il est au Nord du Maroc (non loin de Fès). Il poursuit encore sans halte notable jusqu’au 22 septembre où, arrivé à hauteur d’Agadir, il entame sa première halte migratoire jusqu’au 29 septembre. Puis en 2 jours (30 septembre – 1er octobre), il franchit le Sahara. Alors qu’il sort des dernières dunes de sable il oblique brusquement son trajet vers l’Ouest, et atteint le 6 octobre les parages du fleuve Sénégal où il séjourne jusqu’au 11 octobre; il repart le 12 octobre vers le Sud-est, en longeant le fleuve Sénégal pendant 150 km jusqu’au lendemain. Du 13 au 16 octobre il progresse très lentement vers l’Est, puis refait un bond vers le Sud-est d’environ 160 km pour rejoindre la frontière Mauritanie-Malienne où il rejoint le secteur où stationnent plusieurs autres tourterelles équipées, au nord de la province du Kayes. Il entame son hivernage sur ce même secteur où il va rester jusqu’au 27 décembre. Passée cette date, Cyril entreprend une « escapade » assez spectaculaire: en 2 nuits (27 et 28 décembre), il remonte en ligne quasi directe jusqu’à la grande zone humide de Richard-Toll, située à l’extrême Nord-Ouest du Sénégal, en parcourant 620 km. Il séjourne sur cette zone jusqu’au 3 Janvier 2016, puis commence à dériver lentement vers l’Est, le long du fleuve Sénégal, jusqu’au 8 janvier. Mais le 9 janvier, on le retrouve à 300 km plus au Sud-Est, toujours le long du fleuve Sénégal, près de la zone frontalière où se rejoignent le Sénégal, la Mauritanie et le Mali. En seulement 15 jours, Cyril a effectué une boucle presque complète de près de 1000 km! Il termine son hivernage à cet endroit, puis dans la nuit du 23 au 24 avril, simultanément avec Abel, il remonte plein nord. Le 25 avril en milieu de journée, il est déjà presque arrivé à hauteur de la transition entre le Sahara Occidental et le Maroc! Dans la nuit du 25 au 26 avril, il franchit le massif de l’Atlas marocain et les dernières localisations le positionnent sur les derniers contreforts montagneux avant de descendre dans la région agricole de Béni Mellal, non loin de là où notre 1ère tourterelle équipée (marcel) avait fait sa 1ère halte migratoire au printemps 2014, presque jour pour jour! Il ne s’arrête pourtant pas et poursuit sans mollir sa remontée: il quitte le continent africain le 27 avril en passant légèrement à l’Est du détroit de Gibraltar. Il fait enfin une 1ère halte en Andalousie jusqu’au 2 mai où il repart en fin de journée. Le 3 mai il est aux portes de Madrid, puis arrive dans le pays basque espagnol. Le 4 mai on le retrouves dans le département de Landes, environ 15 km au Nord de Dax, et le 5 mai enfin, il arrive tout près de la Forêt de Chizé: Cyril a bouclé son périple de retour avec succès!

CYCLE 2016-2017 (trajet vert foncé):

Cyril a passé toute la saison de reproduction sur le massif forestier de Chizé. Malgré un important dispositif de capture (réseau de cage-pièges agrainées), nous n’avons pas réussi à le recapturer, ce qui nous aurait permis de vérifier l’état de l’oiseau et du matériel. Cependant, l’ensemble des localisations obtenues sur cette période suggère que l’oiseau se comportait normalement. Pendant le mois d’août, l’oiseau a passé plus de temps sur les zones agricoles jouxtant l’ouest du massif forestier. Cyril avait été le dernier individu à partir en migration lors du cycle précédent, et c’est à nouveau le cas cette année puisqu’il entame sa migration le 24 septembre seulement. A cette date on le retrouve dans le Pays Basque Espagnol; le 25 il est en Castille et Léon, puis le 26 il a parcouru 420 km pour arriver aux portes de Cordoub (Andalousie). Il stationne seulement 2 jours puis quitte l’Europe et rejoint le Maroc, arrivant 60 km au sud de Casablanca le 28 septembre. Il séjourne alors sur les berges de l’oued Lakhdar. Dans la nuit du 29 au 30 septembre, il parcourt encore près de 200 km et atteint le pied de l’Atlas, non loin de Marrakech. Il est toujours sur ce site depuis. La balise continue à émettre de manière correcte, mais cette halte de plus d’un mois paraît très suspecte, l’hivernage de tourterelles des bois au Maroc étant exceptionnel. Il est plus probable que l’oiseau soit mort, ou qu’il ait perdu sa balise. Pour l’instant, nous laissons la balise continuer à envoyer ses localisations, au cas où nous serions face à un comportement inhabituel de l’oiseau.

Cycle 2015-2016 en vert clair, cycle 2016-2017 en vert foncé

Mise à jour: 03/11/2016

Les commentaires sont clos.