HEATHER

Nom :
HEATHER
N° de Balise Argos :
126651
N° de Bague :
GY150257
HEATHER
Site de capture :
ST PIERRE D'OLÉRON (17)
Date de pose :
23/06/2015
Heure de pose :
12:20
Poids :
157 g
Longueur aile pliée :
182 mm
Sexe :
M

CYCLE 2015-2016 (trajet mauve):

Dés la 2ème moitié du mois d’août, l’oiseau qui Oléron pour aller se cantonner sur le continent, 40km plus à l’Est. Il y reste jusqu’au 5 septembre, date de son départ. Il atteint l’Espagne le 7, et fait une halte migratoire au Nord-Est de Madrid du 9 au 17 septembre. Il quitte ensuite l’Europe et atteint le Nord du Maroc (Casablanca) le 19 septembre. le 22 il est localisé dans le Sud du Sahara Occidental, puis du 24 au 26 septembre, en halte dans le désert saharien. Elle en sort le 29 septembre et se stabilise légèrement plus au sud, toujours en Mauritanie, à peine à 100 kilomètres du Sénégal.entre le 8 et 10 octobre elle effectue un nouveau déplacement assez court, d’à peine plus de 100 km, vers le Sud-ouest, en parallèle avec la frontière sénégalaise, et se stabilise à nouveau à partir du 10 octobre. Il reprend son périple le 28 octobre: le 1er novembre il est sur la pointe la plus méridionale de la Mauritanie, à la frontière avec le Mali, et poursuit sans s’arrêter sa course pour se stabiliser enfin 120 km plus à l’Est, dans le Mali. Il est alors localisé légèrement plus à l’Est que la plupart de ses congénères équipés. Il stationne sur ce site jusqu’au 3 décembre puis effectue un saut de puce de moins de 50 km, plein sud pour se stabiliser à nouveau. Le 15 février, elle se déplace encore de 40 km, légèrement plus à l’Est et reste au même endroit jusqu’au 25 avril. Dans la nuit du 27 au 28 avril, Heather démarre sa migration prénuptiale et remonte plein Nord à travers le Sahara. Elle franchit cet obstacle rapidement puisque 2 nuits plus tard, elle est au Nord du Désert, 1300 km plus loin, et arrive sur les derniers contreforts de l’Atlas marocain. Heather est alors à 100 km à l’Est de Ouarzazate. Le 2 mai, Elle arrive également près de Casablanca, non loin de Gibbo, puis remonte légèrement plus au Nord-Est pour arriver à hauteur de Rabat, ou elle fait halte jusqu’au 13 mai. Dans la nuit du 13 au 14 mai, elle remonte vers l’Espagne, et est localisée le 16 mai dans la province de Castille-la Manche, environ 100 km à l’Est de Ciudad Real. Elle est à nouveau en halte sur ce site jusqu’au 18 mai. 2 jours plus tard elle est localisée en fin de journée sur la côte Atlantique française, à la jonction entre les départements des Landes et de la Gironde; en fin de journée (le 20 mai), elle reprend son périple vers le nord en suivant la côte, et on la retrouve le 22 mai en toute fin de journée sur sur point d’arrivée final, l’île d’Oléron. On peut raisonnablement penser qu’elle est arrivée sur site dans la nuit du 21 au 22 mai.

CYCLE 2016-2017 (trajet jaune):

Heather a passé sa saison de reproduction sur l’île d’Oléron. Toutefois elle se décantonne dès le 6 août pour rejoindre le continent. Elle rentre d’une trentaine de km à l’intérieur des côtes, erre un peu en remontant vers le nord (dans le même secteur qu’en août 2015!) jusqu’au 10 août, puis se stabilise en forêt de Benon, dans le Nord de la Charente-maritime, jusqu’au 7 septembre. Le 9 septembre, Heather a clairement entamé sa migration puisqu’on la retrouve dans le pays basque espagnol, tout près de Bilbao. Le 11 septembre elle a traversé la péninsule ibérique et atteint le sud du Portugal, sur sa frontière orientale, non loin de Badajoz. Dans la même journée, elle incurve franchement son trajet vers l’est et se rapproche de Cordoue. Point inhabituel, elle fait cette partie du parcours de jour. Elle va alors rester sur place, dans des secteurs de collines couvertes d’olivier, jusqu’au 18 septembre. Le 20 septembre, Heather a quitté l’Europe, et on la retrouve 600 km plus au sud, au Maroc, non loin de Casablanca (localité de Berrchid), où elle ne reste que 2 jours.Dès le 22 septembre elle a atteint la périphérie sud d’Agadir, et stationne jusqu’au 26 septembre dans un secteur qui s’apparente à une zone de culture maraichère. Le 28 septembre son périple reprend, et on retrouve Heather 634 km plus au Sud, dans le Nord-ouest de la Mauritanie. Dans les 2 nuits qui suivent, elle vole encore pendant 590 km et atteint l’extrémité Sud du Sahara, où le désert commence à céder la place à des zones de savane où l’eau et la végétation commencent à refaire leur apparition. Elle effectue alors une nouvelle pause plus longue, du 7 au 13 octobre.  Le 14, elle reprend sa descente vers le sud, alternant déplacements courts et pauses d’environ 2 jours, pour parvenir le 25 octobre, 300 km plus au Sud sur les berges du fleuve Sénégal, à la jonction entre la Mauritanie, le Sénégal et le Mali. Elle est désormais stationnée quasiment au même endroit que notre 1ère tourterelle suivie en 2013 (Marcel). Le 3 décembre elle est passée sur le versant sénégalais du fleuve et s’est très légèrement décalée (12 km seulement) vers le sud-est. Depuis, ses mouvements sont extrêmement réduits; le 22 janvier elle repasse sur la rive mauritanienne du fleuve Sénégal, soit un déplacement d’à peine 3 km. A la date du 25 février, sa position se situe toujours à environ 285 km à l’Ouest de la position qu’elle occupait à la même époque lors de l’hivernage 2015-2016. Elle reste localisée sur cette bordure nord du fleuve Sénégal, n’effectuant que de cours déplacements de quelques kilomètres plus à l’Est, jusqu’au 24 avril. Le 26 avril elle effectue un 1er déplacement plus significatif, remontant de 33 km le long de la frontière entre le Mali et la Mauritanie. Le grand départ semble proche mais pourtant Heather repart sur une grande boucle: le 28 avril elle remonte de quelques kilomètres le fleuve frontière Karakoro entre le Mali et la Mauritanie, pour stationner jusqu’au 3 mai en bordure d’une zone humide. Puis le 5 mai elle est à nouveau retournée en arrière, 50 km vers le sud-est, à la jonction entre les fleuves Sénégal et Falémé! 2 jours plus tard elle s’avance de quelques kilomètres plus au Nord en Mauritanie mais au final repart à l’Est, côté Mali pour stationner légèrement à l’Est du fleuve Karakoro, où elle reste du 10 au 19 mai. Le 21 mai enfin elle entame clairement sa migration, et on la retrouve 657 km plus au Nord, dans le massif mauritanien de l’Atar, au sein du Sahara. L’histoire de Heather s’arrête là puisque la balise cesse alors brutalement d’émettre. A noter que cette dernière position la situe en plein sur son axe migratoire emprunté lors du précédent cycle…

 

 

Cycle 2015-2016 en mauve, cycle 2016-2017 en jaune

Mise à jour: 07/07/2017

Les commentaires sont clos.